Cofina : les chiffres clés de la société de mésofinance qui s’annonce au Togo

j

by Cofina Togo

}

11.16.2020

Basée à Abidjan, la Compagnie financière africaine (Cofina) spécialisée dans la mésofinance ambitionne de s’installer au Togo qui devra être son 8e marché africain après Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Burkina Faso, le Mali, le Gabon, la Guinée et le Congo.

Dirigé par le banquier ivoirien Jean-Luc Konan (au milieu de la photo), le groupe a enregistré un total bilan de 212 milliards de F CFA à fin 2019, contre 158 milliards en 2018 et 155 en 2017. Les encours de crédit ont augmenté de 30% à 146 milliards de F CFA en 2019, et les dépôts ont atteint 134 milliards de F CFA, soit une hausse de près de 29%.

« Il est vrai que de par notre taille, nous avons plutôt un profil de banque moyenne dans nos zones UEMOA et CEMAC. Nos filiales en Côte d’Ivoire et au Sénégal, avec une moyenne de total bilan de 60 milliards de FCFA et de fonds propres de plus de 10 milliards de Franc CFA, ont un bilan qui dépasse certaines banques de leurs pays respectifs. Mais notre vocation est de faire de la mésofinance », rassure Jean-Luc Konan, PDG du Groupe Cofina.

A mi-chemin entre la microfinance et la banque traditionnelle, la mésofinance est en pleine extension sur le marché ouest-africain. Leader dans la région, Cofina revendique à la fin 2019, un réseau de 174 963 clients dont 43% de femmes servis par près de 1 340 collaborateurs. Il a financé 83 788 projets financés depuis le démarrage de ses activités en 2014.

Découvrez

Articles Similaires

Cofina Togo x Sunu Bank

Dans le but de faciliter à nos clients leurs opérations de caisses, nous avons collaboré avec la compagnie SUNU Bank Togo, filiale de SUNU GROUP. Désormais, tout client qui le désire peut alimenter son compte courant ou son compte épargne Cofina à l'agence SUNU BANK...

lire plus
Suivez nous